Travaux éligibles

  • Appareil indépendant de chauffage au bois

    Comment faire des économies d’énergie avec le chauffage au bois ?

    Les appareils de chauffage au bois (poêle, insert, cheminée à foyer fermé…) rajoutent une touche déco chaleureuse et tendance à votre intérieur mais pas que... Economes et écolos, ils font aussi baisser votre facture d’énergie !

    Choisir le chauffage au bois pour réduire le montant de votre facture d’énergie

    Selon l’ADEME, plus de 7 millions de foyers utilisent déjà le mode de chauffage au bois. Voici quelques clés pour comprendre pourquoi :

    • Le bois est une énergie beaucoup moins chère que l’électricité et le fioul. Comptez 0,04 € et 0,06 € le kilowattheure1 pour le bois, contre une moyenne de 0,09 € pour le fioul et 0,16 € en moyenne pour l’électricité.1
    • Les prix du bois sont stables car ils sont liés majoritairement au transport et à la main d’œuvre.
    • Le côté esthétique d’un équipement de chauffage au bois réhausse la déco de votre intérieur pour lui donner plus de chaleur, une ambiance cocooning.
    • Grâce aux économies sur votre facture de chauffage, l’investissement de départ, entre 1 500 et 6 000 € selon les modèles, est vite rentabilisé. Et encore plus avec l’aide financière dont vous pouvez profiter avec la Prim’Eni pour faire baisser ce prix.

    Vous remplacez un ancien appareil de chauffage fonctionnant au fioul, au charbon, ou au gaz* ?

    N’hésitez plus, c’est le moment, des aides financières sont là pour concrétiser votre projet :

    • Un crédit d’impôt qui peut atteindre jusqu’à 30 % du montant de votre nouvel équipement
    • Et la Prim’Eni, évidemment ! Eni est signataire de la charte de Coup de Pouce du ministère de la Transition écologique et solidaire. Alors, pour l’achat de votre nouvel appareil de chauffage au bois (hors cuisinière chaudière), vous pouvez bénéficier d’une Prim’Eni encore plus avantageuse, de 500 à 800 € selon vos revenus.

    Vérifiez aussi votre éligibilité au programme de l’ANAH (Agence National de l’Habitat) "Habiter Mieux Agilité", car cette aide peut concerner jusqu’à 50 % du montant total de vos travaux HT. Elle est cumulable avec la Prim’Eni, le crédit d’impôts et l’éco-prêt à taux zéro.

    *hors chaudière à condensation

    Choisir une énergie verte pour se chauffer

    De nombreux arguments sont en faveur du chauffage au bois, pour l’utilisateur bien sûr mais aussi pour la protection de l’environnement. Au niveau écologique, le bois est la 1ère source d’énergie renouvelable en France. Elle est disponible en abondance et produite localement, ce qui favorise l’emploi.

    Côté gaz à effet serre, comparé à la combustion d’énergies fossiles (fioul ou gaz), on observe 90 % d’émissions de CO2 en moins quand le bois se consume2. En plus, le bilan du bois est neutre car il émet autant de CO2 en brûlant qu’il en absorbe en grandissant. Enfin, en choisissant le bois compressé (granulés) pour alimenter votre foyer, vous utilisez de la sciure recyclée, moins d’arbres sont donc coupés.

    En clair, beaucoup de points positifs pour dire « oui » !

    Vous avez envie de vous participer au développement des énergies vertes : découvrez Astucio Planète d’Eni, une offre électricité 100 % verte et gaz compensée carbone !

    Un chauffage au bois peut-il être polluant ?

    VRAI.

    Le bois en se consumant rejette des émissions polluantes (hydrocarbures aromatiques polycycliques, benzène, monoxyde de carbone et particules fines). D’ailleurs, on ne vous recommande plus d’utiliser une cheminée à foyer ouvert, qui a un très mauvais rendement et qui nuit également à la qualité de l’air intérieur de votre maison.

    Mais bonne nouvelle, il existe des solutions pour limiter la pollution avec de nouveaux équipements de chauffage performants.

    Alors, si vous êtes tenté par le chauffage au bois et soucieux de limiter les effets de pollution, suivez ces conseils :

    • Achetez un équipement avec foyer fermé, un insert par exemple.
    • Choisissez des appareils labellisés Flamme Verte. Moins gourmands en combustible, ils sont aussi les plus performants, écologiques et économiques.
    • Faites installer votre chauffage au bois par un professionnel qualifié.
    • Réalisez l’entretien régulier de votre équipement (appareil et conduit de cheminée), une à deux fois par an.
    • Faites brûler uniquement du bois sec et propre. Humide, il se consomme moins bien. Sale, il peut contenir des polluants.
    • Et enfin, utilisez bien votre appareil en suivant scrupuleusement la notice.

    Quels sont les différents types de chauffage au bois ?

    L’appellation « appareil indépendant de chauffage au bois » ou « AICB » désigne tout système de chauffage fonctionnant grâce à l’énergie du bois. Ce dernier s’achète d’ailleurs sous plusieurs formes : granulés, bûches, plaquettes ou briques. La gamme d’équipements est large, voici quelques exemples :

    • Le poêle à bûches : il est facile à installer et très peu cher. Son rendement varie de 70 % à 85 %2 (contre 90/95 % pour une chaudière classique***). Attention, vous devez le réapprovisionner vous-même en bois.
    Son prix : moins de 1 500 €
    • Le poêle à granulés de bois : appareil alliant performance et praticité, il s’installe chez vous très facilement. Avec le label 7 étoiles Flamme Verte, il affiche des rendements thermiques à 90 %2. En plus, l’alimentation en combustible se fait de manière automatisée, pas besoin de penser à rajouter du bois !
    Son prix : de 3 000 à 6 000 €
    • La cuisinière chaudière ou la cuisinière thermique à bois : appareil multifonctions, la cuisinière chaudière sert à la fois à cuisiner vos petits plats et à chauffer votre maison. Ce point peut s’avérer être un souci si vous avez seulement besoin de cuisiner en été. Heureusement, certains modèles vous permettent de régler votre cuisinière pour couper la partie chaudière. Son rendement varie de 80 à 85 %2
    Son prix : de 1 000 à 3 000 €
    • La cheminée à insert (foyer fermé)  : ce système s’installe facilement si vous avez déjà une cheminée à foyer ouvert. Il profite d’un bon rendement de 80 % et il est très joli esthétiquement2.
    Son prix : de 1 000 à 5 000 €

    Le chauffage au bois peut-il chauffer toute la maison ?

    Non, il s’utilise en complément de votre système de chauffage existant pour faire baisser vos factures d’énergie. Par exemple, dans une maison de 120 mètres carrés, un poêle à bois peut couvrir vos besoins de chauffage à hauteur de 60 %2.

    Votre checklist pour profiter de la Prim’Eni

    Votre choix de professionnel
    Les travaux doivent être réalisés par un professionnel titulaire d’une qualification portant la mention RGE (Reconnu Garant de l’Environnement) « Installation d’un équipement de chauffage ou de production d’eau chaude fonctionnant au bois ou autres biomasses ». Cette mention doit être valide à la date d’engagement des travaux.

    Comment trouver un professionnel RGE ?

    C’est simple, consultez la liste sur le site : www.renovation-info-service.gouv.fr/trouvez-un-professionnel et trouvez un professionnel RGE près de chez vous !

    Votre logement

    La pose doit être effectuée dans une maison individuelle existante depuis plus de 2 ans à la date d’engagement des travaux.

    Votre équipement de chauffage au bois

    Votre appareil de chauffage indépendant au bois doit répondre aux caractéristiques suivantes :

    • Rendement énergétique ≥ 70 % (assuré par le label Flamme Verte - minimum 5 étoiles)
    • Concentration en monoxyde de carbone (CO) des fumées, mesurée à 13 % d’O2 ≤ 0,3 % (assuré par le label Flamme Verte - minimum 5 étoiles)
    • Indice de performance environnementale ≤ 2 (assuré par le label Flamme Verte - minimum 5 étoiles)
    • Rendement énergétique et concentration en monoxyde de carbone doivent être mesurés selon les normes suivantes :
    • Pour les poêles : norme NF EN 13240 ou NF EN 14785 ou EN 15250
    • Pour les foyers fermés, inserts de cheminées intérieures : norme NF EN 13229
    • Pour les cuisinières utilisées comme mode de chauffage : norme NF EN 12815

    Pour pouvoir bénéficier du Coup de pouce Chauffage, les critères suivants doivent également être remplis :

    • L’appareil indépendant de chauffage au bois doit venir en remplacement d’un équipement fonctionnant principalement au charbon.
    • Pour les appareils utilisant des bûches de bois, le rendement énergétique est supérieur ou égal à 75 % et la concentration en monoxyde de carbone des fumées est inférieure ou égale à 0,12 %.
    • Pour les appareils utilisant des granulés de bois, le rendement énergétique est supérieur ou égal à 87 % et la concentration en monoxyde de carbone des fumées est inférieure ou égale à 0,02 %.
    • La concentration en monoxyde de carbone des fumées est mesurée à 13 % d’O2.
    • Un appareil possédant le label Flamme verte 7* respecte les critères ci-dessus.

    Votre facture

    Assurez-vous que les mentions suivantes figurent sur votre facture :

    • Fourniture et mise en place d’un appareil indépendant de chauffage au bois (poêle, foyer fermé, insert, cuisinière)
    • Marque et référence de l’appareil de chauffage au bois
    • Label « Flamme Verte » ou rendement énergétique et concentration en monoxyde de carbone (en %) accompagnés de leur norme de mesure (énoncées ci-dessus)

    Pour pouvoir bénéficier du Coup de pouce Chauffage, les informations suivantes doivent également apparaître sur votre facture :

    • La dépose de l’équipement remplacé
    • L’énergie de chauffage de l’équipement remplacé (charbon)
    • Le type d’équipement remplacé

    Votre dossier

    Un dossier complet doit comporter :

    • Copie du devis de pose d’un appareil de chauffage au bois daté et signé par vous-même, à une date postérieure à votre inscription au programme Prim’Eni.
    • Copie de la facture de fourniture et pose avec les mentions listées ci-dessus
    • Original de l’Attestation sur l’Honneur complétée et signée
    • Copie de la qualification de votre professionnel titulaire d’une qualification portant la mention RGE (Reconnu Garant de l’Environnement) dans le domaine « Installation d’un équipement de chauffage ou de production d’eau chaude fonctionnant au bois ou autres biomasses », valide à la date d’engagement des travaux
    • Dans certains cas, en complément de la Prim'Eni, vous pouvez bénéficier d’un bonus financier supplémentaire, la Prim’Eni bonifiée. Votre dossier doit alors comporter la copie du justificatif du revenu fiscal de référence de votre ménage pour l’année demandée . Si votre ménage est composé de plusieurs foyers fiscaux (plusieurs avis d’impôt), joignez l’avis d’impôt de chaque foyer fiscal

    Convaincu par le chauffage au bois ? Avant tout devis et installation, inscrivez-vous sur le site Eni et créez votre dossier travaux !

    Suivez bien toutes les étapes pour bénéficier de la Prim’Eni.

    1 Source ALEC Agence Locale de l’Energie et du Climat
    2 Source Flamme verte
    3 Source Energie Plus

  • Chaudière biomasse individuelle

  • Chauffe-eau thermodynamique individuel à accumulation

  • Chauffe-eau solaire individuel

  • Système solaire combiné