Préservons ensemble la planète !

Le réchauffement climatique est le défi majeur auquel l’humanité est confrontée.

Comment contenir le réchauffement climatique ?

Pour limiter le réchauffement climatique à 2°C, nous devons diviser par 4 nos émissions de gaz à effet de serre d’ici à 2050.
Production d’eau chaude, climatisation, chauffage, etc. sont à l’origine d’importantes émissions de gaz à effet de serre. L’habitat offre ainsi des possibilités d’actions sur la consommation d’énergie au quotidien, mais aussi en amont :

  • conception adaptée lors des constructions,
  • mise en œuvre d’équipements performants lors de rénovations, comme le remplacement d’anciennes chaudières par de nouvelles à condensation.

Picto A Retenir A retenir

Le secteur des bâtiments constitue 23 % de l’ensemble des émissions françaises de gaz à effet de serre (130 millions de tonnes).

Source : Ministère de l’Environnement

Picto Respect Environnement Pourquoi la température augmente sur Terre ?

Les gaz à effet de serre sont naturellement présents dans l’atmosphère : ils retiennent une partie de l’énergie solaire renvoyée dans l’espace. Sans eux, la température moyenne sur terre serait de - 18°C au lieu de + 15°C.
Mais depuis le XIXe siècle, l’activité humaine les a multipliés : de 1970 à 2007, les émissions de gaz à effet de serre ont augmenté de 70 %.
Ce surplus artificiel a pour conséquence de provoquer une augmentation anormale de la température, il est question de + 3,5°C d’ici 2035.

Source : rapport de l’International Energy Agency 2011

Haut de page

Picto Respect Environnement Quels sont les gaz à effet de serre et d’où viennent-ils ?

Dans l’atmosphère terrestre, les principaux gaz à effet de serre sont :

  • La vapeur d’eau (H2O) : sa contribution au réchauffement est négligeable car la vapeur d'eau en excès est éliminée par précipitation.
  • Le dioxyde de carbone (CO2) : il est surtout dû à l'industrie et à la combustion des énergies fossiles (charbon, pétrole, gaz) par les transports et les bâtiments.
  • Le méthane (CH4) : il provient des activités agricoles, de l'élevage, du riz et des décharges d'ordure.
  • Le protoxyde d'azote (N2O) : il vient des engrais azotés et de divers procédés chimiques.
  • Les chlorofluorocarbures (CFC – structure de type CFCl) : les gaz fluorés sont essentiellement dus aux climatiseurs. Ils n’existent pas naturellement dans l’atmosphère contrairement aux autres gaz à effet de serre cités précédemment.

Haut de page

Quelles sont les conséquences du réchauffement climatique ?

Elles se feront sentir dans au moins 5 domaines :

  • des phénomènes climatiques aggravés : tempêtes, inondations, sécheresses,
  • un bouleversement de nombreux écosystèmes avec l'extinction de 20 à 30 % des espèces animales et végétales et des conséquences pour l’humanité,
  • des crises alimentaires dans de nombreuses parties du globe (Asie, Afrique, zones tropicales et subtropicales), sources de conflits et de migrations,
  • des dangers sanitaires : transmission des maladies animales, susceptibles de présenter des dangers pour l'homme,
  • des déplacements de population : l'augmentation du niveau de la mer (18 à 59 cm d'ici 2100) devrait provoquer l'inondation de zones côtières et causer la disparition de pays entiers (Maldives, Tuvalu), provoquant d'importantes migrations.

Picto A Retenir A retenir

Le niveau de la mer s’est élevé de 17 cm au cours du XXe siècle et de 3 cm entre 1993 et 2003, soit le double de la moyenne enregistrée durant tout le XXe siècle.

Source : Ministère du Développement Durable

Haut de page

Quelles sont les incidences économiques du changement climatique ?

Le rapport Stern évalue le coût de l'inaction entre 5 % et 20 % du PIB mondial, et celui de l'action à 1 % du PIB mondial.

Haut de page